mercredi 16 juillet 2014

Décision de l'UEPAL au sujet de la bénédiction d'union des couples de même sexe.


Communiqué de presse du Carrefour de chrétiens inclusifs

Le peuple ouvre les bras, la hiérarchie ferme la porte.

Le Carrefour de chrétiens inclusifs prend acte avec une grande déception de la décision de l’assemblée de l’UEPAL de sursoir à toute décision de bénédiction de couples de même sexe.

Notre déception est grande car nous avions cru qu’une décision positive était possible. Nombreux éléments nous poussaient à cet optimisme, comme le chiffre de 66% de pasteurs qui s’étaient déclarés favorables lors d’une consultation interne et le fait qu'avait été produit un document par la commission  ad-hoc chargée du travail préparatoire qui se déclarait favorable à cette ouverture. 
Ces fait montrent un changement de la perception des personnes homosexuelles que nous saluons. Ils sont confirmés par une rapide comparaison entre les résultats de la consultation des conseils presbytéraux en 2013/14 et celle similaire  de 2003. A cette date seulement 18 conseils presbytéraux avaient répondu dont 75% étaient défavorable à la bénédiction ; aujourd’hui 107 conseil presbytéraux ont répondu  : 52% favorables, 24 % indécis et 25 % contraires. 

Cette vision optimiste ne tenait pas assez compte de  de l’opposition et  de la frilosité des deux directions qui se sont succédées à tête l’UEPAL lors de ce débat :  ces directions  ont tout mis en œuvre pour empêcher le changement. Il leur a fallu passer par l’éviction de la première commission ad-hoc et l’enterrement du rapport qu'elle avait produit ; la nomination en toute hâte de deux nouveaux rapporteurs, touts les deux opposés à la bénédiction ; des bizarreries démocratiques qui voient compter de la même façon des documents d’instances institutionnelles et des lettres individuelles et changer les règles de votes spécialement pour ce sujet (majorité qualité de 2/3 au lieu d'une majorité simple)  et enfin un président qui en ouverture du débat ne peut s’empêcher de prendre parti et se montre incapable d’une parole sincère et vraie d’accueil des homosexuels.

A la fin nous ne pouvons que constater, à rebours des idées reçues, que le  conservatisme se trouve du côté des hiérarchies d’Eglise bien plus que parmi le peuple chrétien ; Ce fut visible l’année dernière  lors du débat sur « le mariage pour tous », ça le reste aujourd’hui sur les bénédictions.

Notre optimisme n’est pas pour autant vaincu et prenant à la lettre la décision de l'UEPAL, nous lui demandons de l'appliquer  :
  1. Qu’une date soit fixée pour la reprise du débat. La formulation d’un délai de trois ans étant bien trop nébuleuse.
  2. Que l’UEPAL s’engage avec des programmes concrets à combattre l’homophobie puisqu'elle en affirme le refus dans sa décision.
  3. Qu’un accompagnement des couples homosexuels mariés soit élaboré et proposé par le Service de la pastorale conjugale et familiale.

Nous sommes à la disposition de toutes les instances de l’UEPAL pour contribuer avec notre expertise à l’élaboration de projets qui fassent vivre l’accueil des personnes lesbiennes, gayes,  bisexuelles et transidentiteiares.

Enfin à nos frères et sœurs une fois de plus rejetés nous disons de faire ce qu’ils peuvent. 
Si attendre et continuer à faire avancer la cause d'une église inclusive parce que vivant réellement l'Evangile leur est possible, qu’ils le fassent. Mais si rester dans cette église et pour eux trop dur qu’ils partent comme ils sont malheureusement beaucoup à l'avoir fait sur la pointe des pieds depuis des décennies ; car heureusement le salut ne nous vient pas des Eglises, mais de Dieu.





lundi 23 juin 2014




Marche des Fiertés 2014

Venez marcher avec 
le Carrefour de chrétiens inclusifs
Portez vos guitares, votre imagination, votre bonne humeur !
Nous vous y attendons !



Le Groupe Lambda, le Carrefour des chrétiens inclusifs,
la Communion Béthanie et David & Jonathan
et la Cathédrale américaine de Paris
vous invitent à la

 Célébration inter-associative d'avant la Marche des fiertés

Vendredi 27 juin à 19h30


Cathédrale américaine de Paris
23, avenue George V,  Paris VIIIè

Cet événement rappelle et célèbre l'amour inconditionnel de Dieu pour tout être humain, peu importe son orientation sexuelle ou son identité de genre. L'accueil et l'hospitalité seront les thèmes au cœur de cette célébration. Chacun.e est bienvenu.e. 

Et on vous donne rdv le lendemain à la Marche des Fiertés avec David et Jonathan.

mardi 10 juin 2014

L'Eglise protestante de Narbonne bénira les couples homos.

Le débat continue dans l'EPUF au sujet des couples de même sexe !

(Source : http://temples.free.fr/temples/narbonne.htm )


Dans ces temps de repli et de peur, certaines paroisses font le choix de l'ouverture.
La communauté de Narbonne s'est en effet prononcée en faveur de la bénédiction d'union pour tous.

L'article du Midi Libre ici

Retraite #cci2014 : étude biblique d'Yvan Bourquin "Le changement qui libère".

Comment se produit le changement qui libère ?


La « séquence du chemin » dans l’évangile de Marc
« La séquence est scandée par les trois annonces de la souffrance et de la résurrection du Christ : 8,31, 9,31, 10,32-34. Mais après chaque annonce intervient un malentendu, c'est-à-dire que l'annonce de la souffrance est suivie d'une intervention montrant que les disciples n'ont pas compris l'enjeu de la Passion. Pierre gronde Jésus qui avertit de sa mort prochaine (8,32s) ; les disciples rivalisent sur la question du pouvoir (9,33-37) ; Jacques et Jean demandent à partager les honneurs du Royaume avec Jésus (10,35-45). Visiblement, Marc construit la séquence dans le but de contraster les attitudes.